Le coït chez l'homme

Guide illustré de la sexualité : le coït au masculin

Vaste sujet ! Il a été dit beaucoup de choses à propos de la sexualité de l'homme et de la femme. Beaucoup de vrai et aussi beaucoup de faux. De plus en plus, avec la diffusion des films pornographiques, la perception de la sexualité – tant pour l'homme que la femme – a été modifiée.

On peut croire à tort que l'un comme l'autre arriveront obligatoirement au coït et au plaisir.

Pour l'homme, on s'imagine qu'il ne lui faut que de la stimulation sexuelle pour y arriver. Mais même là, si c'est souvent suffisant, ce n'est pas aussi simple.

La fellation

La pratique de la fellation

La fellation consiste à caresser et stimuler le pénis avec la langue et/ou la bouche.

Elle peut aussi être accompagnée d'une stimulation manuelle.

La fellation implique obligatoirement l'usage de la bouche (langue incluse). La stimulation uniquement manuelle du pénis n'est pas une fellation. Elle est considérée comme une caresse.

La fellation n'implique pas forcément d'éjaculation. La pratique peut servir de préliminaires à un relation sexuelle, à un interlude, à rendre une vigueur à une érection molle, …

La fellation consiste à imiter l'environnement vaginal (humidité, souplesse, douceur, …) mais en permettant plus de possibilités et de fantaisies.

La fellation

La pratique de la fellation : méthodes extrêmes

Avertissement !

Cette partie traite de la fellation extrême, c'est-à-dire allant bien au delà de la simple caresse préliminaire. Elle possède en outre le risque de dégrader la position et l'image de la femme. Sauf ce c'est elle qui le demande, cette pratique extrême ne doit donc en aucun cas lui être proposée ou imposée.

L'éjaculation précoce

Traitement de l'éjaculation précoce

L'éjaculation précoce ou éjaculation prématurée lorsque l'orgasme se produit en tant qu'acte réflexe, c'est-à-dire lorsqu'il échappe au contrôle volontaire du sujet une fois que, chez ce dernier, l'excitation sexuelle a atteint une certaine intensité.

Il ne sagit donc pas d'un problème durée de coït, mais de contrôle du réflexe éjaculatoire.

En effet, un homme jeune, ou très excité pourra éjaculer rapidement, de façon exceptionnelle, sans pour autant être éjaculateur précoce. Dans ce cas, le problème se résolvera de lui-même assez rapidement, au fur et à mesure du temps (quelques jours).