Les massages de la vulve

Les caresses hétéro-érotiques de la vulve

Les caresses et massages hétéro-érotiques sont une excellente entrée en matière dans la sexualité. En plus de procurer du plaisir à la femme, ils permettent de :

  • se découvrir l'un l'autre ;

  • prendre confiance en soi et en l'autre ;

  • faire monter l'excitation ;

  • apprendre à communiquer ;

  • réaliser les préliminaires ;

  • retrouver une confiance perdue (suite à une dyspareunie, par exemple).

Pour comprendre la technique, il faut tout d’abord consulter la page le sexe de la femme qui en décrit les zones érogènes et le fonctionnement.

La méditation orgasmique

Technique et buts de la méditation orgasmique

La sexualité est trop souvent limitée à la fonction ce qui implique bien souvent que nous limitons l'organe à ses seules limites.

L'autre difficulté de la sexualité habituelle est que nous ne nous exposons que très brièvement à l'autre. Nus, exposés, nous nous sentons vulnérables et notre capacité à nous libérer et nous offrir - et donc de profiter - est alors limitée.

La méditation orgasmique est une technique destinée aux femmes afin d'apprendre élargir la perception des sensations clitoridiennes, à communiquer avec le partenaire, en apprenant à se connecter d'abord à elles-mêmes.

La méditation orgasmique est un technique de méditation de 15 minutes, entre 2 personnes, où les deux partenaires concentrent toute leur attention sur le point de connexion entre le doigt et le clitoris.

Le but n'est pas d'atteindre l'orgasme, mais de sentir la connexion et d'élargir la perceptions sensations.

La méditation orgasmique est décorrélée de toutes relations sexuelles. C'est pourquoi, d'ailleurs, le partenaire n'ôte pas ses vêtements.

Mais cette méthode est surtout connue pour aider les femmes ayant des difficultés à atteindre l'orgasme lors de leurs relations sexuelles habituelles.

Le coït chez la femme

Guide illustré de la sexualité : le coït au féminin

Vaste sujet ! Il a été dit beaucoup de choses à propos de la sexualité de l'homme et de la femme. Beaucoup de vrai et aussi beaucoup de faux. De plus en plus, avec la diffusion des films pornographiques, la perception de la sexualité – tant pour l'homme que la femme – a été modifiée.

On peut croire à tort que l'un comme l'autre arriveront obligatoirement au coït et au plaisir.

Pour l'homme, on s'imagine qu'il ne lui faut que de la stimulation sexuelle pour y arriver. Mais même là, si c'est souvent suffisant, ce n'est pas aussi simple.

Les femmes et la masturbation

Pourquoi et comment se masturber ?

Le sujet de la masturbation reste un tabou.

L'origine de la persécution de la masturbation, et de la sexualité en général, est qu'elle détourne l'homme (l'humain) de son élévation spirituelle en le ramenant constamment à des choses terre à terre, le sexe – plaisir charnel – étant, de fait, un acte typiquement charnel et donc opposé à l'élévation spirituelle.

C'est pourquoi la masturbation reste procrite dans la culture judéo-chrétienne et musulmane, mais qu'elle est si peu réprouvée dans le shintoïsme, puisque l'activité sexuelle élève vers les dieux au lieu de rabaisser vers la terre.