L'union de la déesse/L'union du lotus

Guide illustré des positions : L'union de la déesse/L'union du lotus

L'union de la déesse/L'union du lotus L'union de la déesse/L'union du lotus
L'union de la déesse/L'union du lotus

L’union du lotus est l’une des positions du Kamasutra les plus faciles à adopter. Pour ce faire, le partenaire doit s’asseoir sur un support quelconque (lit, canapé, chaise), jambes écartées.

La partenaire à son tour, s’assied sur lui, de face, en appuyant ses cuisses sur celles du partenaire. Pour une pénétration encore plus profonde, la femme doit serrer ses jambes autour de la taille de son compagnon.

Les cuillers

Guide illustré des positions : Les cuillers

La position des cuillers La position des cuillers
La position des cuillers

Le gros avantage de cette position est d'être facile à réaliser car elle ne nécessite aucune force particulière. Les deux partenaires sont allongés côte-à-côte, aucun n'a besoin de soutenir l'autre. Cette position peut donc se pratiquer tranquillement, langoureusement...

Elle est aussi idéale lorsque la femme est enceinte.

Dans la position de base, l'homme et la femme ont les jambes serrées. L'homme est allongé derrière la femme et la pénètre dans cette position.

La courtisane

Guide illustré des positions : La courtisane

La position de la courtisane
La position de la courtisane

La femme s'assied sur un rebord plutôt elévé ( fauteuil, table, chaise, machine à laver... ), le bassin au bord, les jambes dans le vide. L'homme, debout sur le sol, la pénètre dans cette position.

L'union du crabe

Guide illustré des positions : L'union du crabe

L'union du crabe
L'union du crabe

L'homme est allongé sur le dos. La femme est à califourchon son partenaire, elle lui présente son dos et s'empale sur le sexe de son partenaire puis bascule en arrière et s'appuie sur les mains ou s'allonge sur son partenaire.

L'enclume

Guide illustré des positions : L'enclume

La position de l'enclume
La position de l'enclume

La femme est allongée sur le dos et rabat les genoux sur sa poitrine, vulve offerte. L'homme en appui sur les mains la pénètre dans cette position et la femme passe ses jambes en appui sur les épaules de son partenaire.

Cette position exige cependant une certaine souplesse de la femme mais permet une pénétration profonde et un stimulation intense du vagin.

L'union de l'huître

Guide illustré des positions : L'union de l'huître

L'union de l'huître
L'union de l'huître

La femme est allongée sur le dos, jambes écartées. L'homme à genoux se place derrière son bassin et la pénètre. S'il est suffisamment fort, il maîtrise le coït en tenant (ou soulevant) la femme par la taille, sinon il se contente de la stabiliser en lui maintenant les chevilles ou les cuisses.

L'Indra

Guide illustré des positions : L'Indra

La position de l'Indra

La femme s'allonge sur le dos et lève ses jambes. L'homme s'installe à genoux derrière les fesses de sa partenaire et la pénètre. Cette dernière pose ses pieds sur le torse de l'homme.

La levrette

Guide illustré des positions : La levrette

La position de la levrette
La position de la levrette

Cette position est décrite dans le Kâmasûtra comme le congrès de la vache :

Lorsqu’une femme se tient sur ses mains et ses pieds comme un quadrupède, et que son amant monte sur elle comme un taureau, cela s’appelle le congrès de la vache. À cette occasion, il y a lieu de faire sur le dos tout ce qui se fait ordinairement sur la poitrine.

Le monocycle (le dépliant)

Guide illustré des positions : Le monocycle (le dépliant)

Le monocycle (alias : le dépliant)
Le monocycle (alias : le dépliant)
  1. L'homme s'allonge sur le dos et ramène ses genoux sur son torse, jambes verticales.

    Sous l'effet du mouvement, ses fesses doivent basculer naturellement vers l'avant.

  2. La femme se place debout, au-dessus de lui, saisit les pieds de son partenaire afin de conserver son équilibre et s'assied sur les fesses de son partenaire comme s'il s'agissait d'une chaise.

  3. Dès qu'elle entre en contact fesses contre fesses, elle saisit le pénis d'une main, le dresse verticalement tout en douceur et s'empale dessus.

  4. Elle saisit les mains de son partenaire afin de conserver son équilibre et commence un va-et-vient vertical.

L'union du papillon

Guide illustré des positions : L'union du papillon

L'union du papillon
L'union du papillon

Depuis la position de la déesse l'homme et la femme basculent chacun en arrière afin de prendre appui sur les mains. C'est normalement elle qui dirige le coït, mais si elle soulève un peu le bassin, l'homme peut aussi effectuer le va-et-vient.

La tige

Guide illustré des positions : La tige

La position de la tige

L'homme se dresse sur ses genoux. La femme couchée sur le dos lève les jambes verticalement, et éventuellement le bassin afin de présenter sa vulve au niveau du pénis de son partenaire et de faciliter la pénétration. Pour l'aider et stabiliser la position, l'homme lui soutient le bassin.

Le tigre

Guide illustré des positions : Le tigre

La position du tigre
La position du tigre (source: www.sexy-avenue.com)

À partir de la position du missionnaire, la femme rapproche les cuisses de son buste et l'homme passe en appui sur les mains afin de soulager sa partenaire de son poids. Le vagin bascule ainsi de la position horizontale à une position plus verticale, permettant ainsi une pénétration plus profonde. Afin de bloquer la position et pouvoir se reposer, la femme pose le pli des genoux sur les bras de son partenaire.

Cette position permet d'accéder rapidement à l'orgasme.

Le vagin

Description illustrée du vagin

Le vagin est un fourreau qui relie le vestibule à l'utérus.

photo organes génitaux féminins internes
schéma des organes génitaux féminins internes

L'entrée du vagin est excentrée par rapport à la partie visible. Elle est en réalité située tout en arrière des organes externes, près de l'anus. Au repos, il est fermé (parfois incomplètement) par les grandes lèvres qui protègent l'intégralité de la vulve.