Les petites lèvres

Description illustrée des petites lèvres

À l'image des grandes lèvres, les petites lèvres (aussi appelées nymphes, du nom des divinités grecques liées à la source de la vie) sont des replis de peau ne contenant ni tissu adipeux ni follicules pileux.

Elles participent activement à la sexualité par leur sensiblité et en permettant la lubrification lors des préliminaires.

Les petites lèvres protègent le vestibule (l’entrée du vagin). Cette zone comprend l’urètre, le vagin, les glandes de Bartholin et les glandes de Skene. L’orifice urétral (10) se situe à environ 2,8 cm sous le gland du clitoris (2) et au-dessus de l’orifice du vagin (9). Le vestibule comprend aussi le périnée (6).

vulve gravure
La vulve (gravure) – source : wikipedia

Croissance des petites lèvres

À la naissance, elles sont cachées par les grandes lèvres et sont fines, régulières et plutôt roses.

À la puberté, sous l'action des hormones sexuelles, les petites lèvres grandissent rapidement pour généralement dépasser les grandes lèvres. Toutefois, les adolescentes n’ont pas de quoi s’inquiéter car ce phénomène se produit progressivement au cours des années, tout comme pour la croissance des seins.

À la fin de leur croissance, pour environ 8 femmes sur 10, les petites lèvres dépassent des grandes. Cette proportion est peu connue, ce qui mène de nombreuses femmes à complexer et à envisager la chirurgie (nymphoplastie). Il n'y a donc pas de quoi s'inquiéter.

Remarque

Il y a toujours une petite lèvre plus grande que l’autre, soit en largeur, soit en longueur, soit en épaisseur. Chez l’homme, le tissu des petites lèvres correspond à celui des bourses, qui est également asymétrique.

Couleur et morphologie

Elles sont plutôt lisses, de couleur variant du rose au marron/gris ou au noir en fonction de la personne et de l'état d'excitation et la couleur de la peau de la femme. Il existe des nuances à l’intérieur de ces couleurs. De plus, la couleur de l’intérieur des petites lèvres n’est pas la même que celle de l'extérieur.

photo sexe femme petites lèvres
les petites lèvres et le clitoris à la jonction
avertissement

Les petites lèvres sont propres à chaque personne et il n'en existe pas deux paires identiques, un peu comme des empreintes digitales.

Le canon de beauté des petites lèvres est de les avoir bien rectilignes, ne dépassant pas des grandes lèvres. Mais en règle générale, elles sont de formes et de couleurs très variées.

Au lieu d'être bien rectilignes, elles peuvent être de différentes formes...

Elle peuvent être plus grandes…

photo sexe femme petites lèvres
les petites lèvres de grande taille en corolle zoom
avertissement

en feuille de chou…

photo sexe femme petites lèvres
Des petites lèvres de plus grande taille en feuille de chou
avertissement
photo sexe femme petites lèvres
Des petites lèvres rose et longues, en triangle
avertissement

au lieu d'être bien rose, elles peuvent être plus sombres…

photo sexe femme petites lèvres
Des petites lèvres sur une peau mat
avertissement

Chez une femme de couleur, les petites lèvres sont colorées à l'extérieur et sur les bords et plus ou moins colorées rose à l'intérieur puisque les nymphes marque la limite entre les organes externes (potentiellement exposés à la lumière du soleil) et internes (non exposés à la lumière), comme c'est aussi le cas pour la bouche, le gland du pénis et la paume des mains.

photo sexe femme noire petites lèvres
Des petites lèvres colorées d'une femme mélanoderme. zoom
avertissement

Et la coloration ne dépend pas de l'intensité de la pigmentation de la peau. Sur l'exemple suivant, les nymphes sont très sombres, y compris sur leur face intérieure. Seul les organes internes sont réellement rose.

photo sexe femme petites lèvres
Des petites lèvres colorées
avertissement

Même chez une femme blanche ou mat, les nymphes peuvent être plus ou moins sombres…

photo sexe femme petites lèvres
des petites lèvres allongées et sombres
avertissement

Participation à la sexualité

Les petites lèvres sont soudées d'une part au gland du clitoris (par le dessous), à l'image du frein sur le pénis, et d'autre part au capuchon qui recouvre le gland du clitoris, à l'image du prépuce chez l'homme.

Elles encadrent l'entrée du vagin ce qui leur permet d'être excitées lors du va-et-vient du pénis.

Elles sont aussi sensibles à la stimulation et sous l'excitation, elles participent au plaisir. En effet, les petites lèvres sont des muqueuses qui, lors de l’excitation sexuelle, gonflent grâce à une vaso-congestion. Les frottements contre les petites lèvres lors des rapports sexuels ou la masturbation contribuent au plaisir féminin. Lors de l’excitation, L’intérieur des petites lèvres est lubrifié par les glandes de Bartholin qui sécrètent un liquide.

Remarque

Dans les petites lèvres, à l’entrée du vagin, les glandes de Bartholin sont indispensables à l’activité sexuelle car elles servent à la lubrifier l’entrée du vagin. Dès qu’elles sont soumises aux effets de l’excitation sexuelle, elles produisent un liquide naturellement lubrifiant, favorisant ainsi la pénétration.

Parfois, elles peuvent se boucher, entraînant une douleur et un gonflement dans une petite lèvre. Dans ce cas, consultez un gynécologue car il peut s’agir d’une Bartholinite.

Les petites lèvres constituent une zone érogène très sensible aux caresses. Pour certaines femmes, l’excitation sexuelle passe indispensablement par la stimulation des petites lèvres et du clitoris. Elles représentent ainsi une étape de préliminaires importante avant la pénétration sexuelle.

Sous l’effet de l’excitation sexuelle ou de la stimulation, les petites lèvres gonflent et peuvent parfois doubler de volume. Cela est tout à fait normal car elles contiennent des corps érectiles dont le volume augmente sous l’effet de l’excitation. Elles vont revenir à leur taille normale quelques minutes à quelques heures après le rapport sexuel.

Chirurgie esthétique (nymphoplastie) et sensibilité

En Occident de plus en plus de femmes ont recours à la chirurgie pour réduire la taille de leurs petites lèvres à cause d’un complexe ou d’un inconfort. Si vous envisagez une chirurgie, réfléchissez bien aux conséquences que celle-ci pourra avoir à long terme sur votre sexualité. De nombreuses femmes ont rapporté une perte de sensibilité des petites lèvres après l’opération.

En effet, les nymphes sont riches en capteurs sensoriels. En retirant de la peau, ont retire une partie de ces capteurs. Ces derniers ne se multipliant pas, cela entraîne une perte de sensibilité en fonction de la proportion de peau enlevée.

...