Le sexe de la femme

Guide illustré de la sexualité féminine

Description générale

De l'extérieur, on ne voit pas grand chose. Tout d'abord parce que la toison cache la majeure partie des attributs :

photo bassin femme avec toison
Bassin féminin avec toison (vue naturelle/source www.pussybook.org)

Même de très près, l'observation est difficile :

photo sexe femme avec toison
Sexe féminin avec sa toison naturellezoom
avertissement

Remarque

Pour des raisons pratiques (meilleure visibilité des organes, meilleure disponibilité des sources), toutes les photographies seront prises sur des individus ayant le sexe rasé.

Même sans la toison, l'essentiel des organes reproducteurs de la femme sont cachés à l'intérieur de son corps :

photo bassin femme
Bassin féminin rasé

Tout au plus, on peut voir un petit renflement.

photo mont de Vénus avertissement
Mont de vénus zoom

De l'extérieur (sans toison) le sexe féminin ne laisse apparaître que le mont de Vénus et les grandes lèvres.

photo mont de Vénus et pubis rasé avertissement
le mont de Vénus et les grandes lèvres visibles sur un sexe rasé (profil)
photo mont de Vénus, pubis rasé et grandes lèvres avertissement
Le mont de Vénus et les grandes lèvres visibles sur un sexe rasé (face) zoom

Il faut explorer entre les jambes pour commencer à voir les grandes lèvres en entier et parfois les petites lèvres.

photo sexe femme entre jambes avertissement
Le sexe féminin vu depuis dessous (entre les jambes)

Les grandes lèvres ne cachent pas qu'un simple trou, mais un ensemble complet et complémentaire d'organes participant tous à la sexualité.

Si l'on écarte les grandes lèvres, on découvre les petites lèvres et le clitoris sous son capuchon. Et en écartant les petites lèvres, on accède au clitoris, au vagin et au méat urétal.

schéma vulve
Vulve commentée et détaillée

Description détaillée

La partie visible du sexe de la femme est appelée vulve.

schéma vulve
zone définissant la vulve chez la femme

La vulve est constituée principalement des grandes et des petites lèvres enserrant l'entrée du vagin, du clitoris et du méat urinaire.

La morphologie du bassin

La morphologie du bassin féminin est une spécificité humaine liée à la posture verticale et à des obligations bio-mécaniques.

Dans la plupart des autres espèces animales, la femelle ressemble à un jeune mâle adulte. Et jusqu'à l'adolescence, cette règle reste valable chez l'humain.

Mais, à l'adolescence, tout change :

  • La posture verticale impose un bassin étroit afin de se déplacer rapidement, en utilisant un minimum d'énergie.

  • L'humain étant un animal vivipare, la femme doit mettre bas un enfant dont le corps (et surtout la tête) est particulièrement gros, ce qui oblige à disposer d'un bassin large pour le contenir le temps de la gestation.

La morphologie de la femme est le résultat de cet équilibre.

Cependant, cette spécificité simplifie une certain nombre de choses. Comme la femme en âge de procréer est aisément repérable par son bassin large, l'homme est neurologique déterminé à la reconnaître. Cette reconnaissance est si rapide qu'elle s'effectue en quelques millisecondes, même sous une épaisse couche de vêtements. Cette identification se fait notamment grâce au rapport taille/hanche.

Une femme en vêtements moulants pourra mettre plus aisément ce rapport en valeur.