La belle endormie

Guide illustré des positions : La belle endormie

Description

La belle endormie
La belle endormie

La femme est allongée, lassive, sur le côté, comme si elle était endormie.

Astuce

Dans la position normale, la femme a les deux jambes allongées, mais la pénétration n'est pas aisée, voire impossible, les fesses empêchant d'accéder au vagin.

Elle ne peut pas être pénétrée si les deux jambes sont tendues. Elle doit donc obligatoirement relever un peu les jambes vers la poitrine.

L'homme est à genoux ou assis derrière elle et la pénètre dans cette position.

avertissement
La belle endormie (source : x-art.com)

Dans cette position, les jambes serrent la vulve. Les grandes lèvres bloquent partiellement ou totalement la stimulation directe ou indirecte du clitoris lors du coït, mais avec la contrepartie de resserer l'étreinte sur le pénis (et de procurer à l'homme de meilleures sensations).

La belle endormie zoom
avertissement

Pour libérer l'accès au clitoris, la femme doit ramener le plus possible les genoux vers la poitrine (en position du foetus).

La belle endormie zoom
avertissement

Mais cette solution reste limitée tant que les deux jambes restent serrées.

Si la femme tend la jambe du dessous et plie le genou du dessus, elle passe alors en position du sphinx mais libére l'accès à son clitoris afin de le stimuler manuellement.

Depuis cette position, il est aussi facile de passer à la position des cuillers.

Avantages

  • La position est reposante pour la femme.

  • La femme ne subit pas le poids de l'homme.

  • Les jambes serrées resserrent le vagin et la vulve qui font pression sur le pénis et procurent à l'homme un contact étroit et de vives sensations. Position idéale pour retrouver une érection momentanément défaillante.

Inconvénients

  • Pour une bonne pénétration, la femme est obligée de ramener les genoux vers la poitrine.

  • Cette position peut être fatigante pour l'homme, notamment s'il manque de souplesse au niveau des hanches. Dans ce cas, il faudra réaliser la position sur le bord d'un lit ou d'une table (voir variante).

  • Les partenaires ne peuvent pas s'embrasser et se caresser aisément.

  • La position du corps et des jambes de la femme ne permettent pas un accès aisé au clitoris pour une stimulation manuelle.

  • Le clitoris est coincé par les cuisses et est difficilement stimulé par les mouvements du coït. Pour faciliter la stimulation naturelle, la femme doit passer en position du sphinx.

  • Du fait d'une pénétration à 90°, le point G n'est pas stimulé directement.

  • Du fait d'une stimulation intense du pénis, l'homme peut atteindre l'orgasme rapidement.

Avis des internautes

Vous pouvez donner votre avis sur cette position.

Avis des hommes
Avis des hommes
Avis des femmes
Avis des femmes

Variantes

Si l'homme manque de souplesse au niveau des hanches, la femme devra se sur-élever, par exemple sur une table et l'homme sera debout, les pieds à plat sur le sol :

avertissement

Dans cette position, si la femme relève une jambe, il est aisé de passer à la position du cavalier à la barre, ou dans un grand nombre d'autre positions...