Les massages du pénis

Les caresses hétéro-érotiques du pénis

Caresses érotiques
Caresses érotiques
Informations

Source : Wikimedia commons.

Les caresses et massages hétéro-érotiques sont une excellente entrée en matière dans la sexualité. En plus de procurer du plaisir à l'homme, ils permettent de :

  • se découvrir l'un l'autre ;

  • prendre confiance en soi et en l'autre ;

  • faire monter l'excitation ;

  • apprendre à communiquer ;

  • apprendre à contrôler son éjaculation ;

  • réaliser les préliminaires ;

  • retrouver une confiance perdue (suite à une dyspareunie, par exemple).

Sauf s'il s'agit de remplacer un coït, le but des massages n'est pas l'orgasme mais une préparation et une mise en condition. Il convient donc de ne pas pousser les caresses jusqu'à l'orgasme de l'homme si vous désirez ensuite poursuivre par une pénétration. N'oubliez pas que l'homme possède une période réfractaire qui l'empêchera temporairement d'avoir une érection.

Pour comprendre la technique, il faut tout d’abord consulter l'article sur sexe de l'homme qui décrit les zones érogènes du pénis et son fonctionnement.

Astuce

Les massages du pénis doivent être réalisés avant les préliminaires dédiés à la femme. En effet, si les massages approchent l'homme de l'orgasme, il doit avoir le temps de se reposer sous peine de raccourcir la durée du coït qui suit.

Réalisation

Matériel

  • Un lit ou une table de massage.

  • De l'huile de massage.

  • Une serviette (pour s'essuyer le corps et les mains).

  • Une grande serviette de plage (pour protéger le lit de l'huile).

Les caresses hétéro-érotiques peuvent aussi se pratiquer sous la douche.

Caresses érotiques sous la douche
Caresses érotiques sous la douche
Informations

Tags : préliminaires massage érotique pénis handjob debout

Dans ce cas,un savon/shampooing doux ou hypoallergénique fera l'affaire.

Attention !

Dans tous les cas, les lubrifiants à base d’eau (gel et salive) sont à éviter car ils sèchent trop vite, ce qui oblige à en remettre fréquemment. De plus, lorsque la peau de la main commence à friper à cause de l'humidité, le contact devient désagréable.

Préparation

Placer la serviette de plage sur le lit afin de le protéger.

L'homme s'allonge sur le dos, nu sur la serviette, dans une position détendue et confortable (par exemple sur un lit) dans une pièce à bonne température (20-25°C).

Sa partenaire s'assied à côté de lui, nue également (ce n'est pas obligatoire mais c'est recommandé, surtout si les caresses doivent se prolonger par un corps-à-corps). Elle lui enduit le pénis et le scrotum d'huile pour massage.

En enduisant et en répartissant délicatement le pénis d'huile, il doit passer en érection (c'est un acte réflexe).

Une fois que le pénis est bien en érection, les massages peuvent commencer.

Attention !

La totale érection du pénis est requise. Des massages pratiqués sur un pénis à moitié flaccide peuvent être douloureux.

Exécution

Attention !

Durant les massages, la partenaire doit s'assurer de bien suivre les consignes de l'homme. Des massages trop vigoureux et trop appuyés à des endroits sensibles peuvent être très douloureux. Faites particulièrement attention au gland.

N'hésitez pas à remettre un peu de lubrifiant si besoin.

Les massages se pratiquent de la façon suivante :

  • alterner des caresses du gland avec des caresses du corps du pénis. Le gland étant très sensible, ça permet de faire monter le plaisir puis de redescendre l'excitation;

  • protéger de temps en temps le gland en le recalotant avec le prépuce. Ainsi protégé, le gland peut se reposer de la stimulation et se protéger d'un geste malencontreux;

  • ne pas se concentrer que sur le pénis. Penser à masser aussi le périnée et les testicules;

  • manipuler précautionneusement les testicules;

  • il n'existe pas qu'un seul sens pour masser et caresser. En plus d'un va-et-vient dans l'axe du pénis, vous pouvez rouler, frotter, tourner, tirer (en avant ou en arrière) ;

  • vous avez deux mains, mais elles ne sont pas obligées de faire exactement la même chose. L'une peut caresser le pénis lorsque l'autre masse les testicules. L'une peut caresser le gland tandis que l'autre étire le prépuce.

N'oubliez pas !

Le prépuce n'est actif que lorsqu'il est étiré. Si vous sentez que l'homme est sur le point de parvenir à l'orgasme, ramenez le prépuce sur le gland et faite une pause (en caressant une autre partie du corps, par exemple). Dans cette position, le pénis est protégé de toute stimulation.

avertissement
Massages/caresses du pénis
Informations

Source : Touch of Love : The Intimate Yoni and Lingam Massage

Astuce

La stimulation est maximale lorsque le prépuce est en étirage et que le gland est stimulé en même temps.

Pour une stimulation intense, maintenez le prépuce étiré d'une main et faites glisser l'autre main, enroulée comme un vagin autour du pénis, du gland vers la base.

Après

Dans le cadre de préliminaires, il convient d'interrompre les caresses avant l'orgasme, quitte à les reprendre un peu plus tard.

Vous pouvez, par exemple, alterner les caresses du pénis avec les caresses de la vulve.

Si vous avez prévu de continuer par un coït, assurez-vous de bien essuyer le pénis de toute l'huile qui le recouvre.

si vous utilisez des préservatifs, il y a des chances que l'huile soit incompatible. Il y a des risques de rupture accrus.

Dans tous les cas, le plus simple est d'achever les caresses par une série réalisée à l'eau savonneuse afin de bien nettoyer le pénis de toute l'huile qui le recouvre.

Techniques

Voici différentes façons de masser le pénis, sachant que la liste n'est pas exhaustive car il n'y aura de limites qu'à votre créativité.

À éviter

La caresse n'est pas un va-et-vient acharné :

avertissement
Technique de caresse à éviter
Informations

Source : Inconnue

Le moulin à poivre

Cette technique est nommée ainsi car elle ressemble au mouvement que l'on fait lorsqu'on utilise un moulin à poivre.

avertissement
Le moulin à poivre
Informations

Source : hegre-art.com

avertissement
Le moulin à poivre (autre angle)
Informations

Source : Die intime Berührung

Préparation

Tout d'abord, il faut préparer la caresse de la façon suivante :

  1. lubrifier le gland;

  2. avec une main, décalotter le gland au maximum et maintenir la position tout au long de la caresse, la peau de surface ne doit pas pouvoir bouger (et tout le contrôle reste alors dans l’autre main);

  3. avec la main qui reste, placer le plat du gland dans la paume (lubrifée) de la main et refermer délicatement autour du pénis. L’index et/ou le majeur doivent venir se placer naturellement sur la zone érogène principale (la main est donc à l’envers sur le pénis).

Mouvement

Une fois que le pénis est prêt et que les mains sont placées correctement, il faut stimuler le pénis :

La paume de la main pour le plat et la couronne du gland, les doigts serrés en collier pour le frein. Contrairement à la caresse habituelle, il ne faut pas seulement aller et venir (dans l’axe du pénis donc), mais aussi effectuer une rotation autour du gland (le mouvement de va-et-vient seul est toutefois possible, mais ne permet pas un bon contrôle du plaisir). De plus la main ne glisse pas sur la totalité du pénis, mais juste sur trois ou quatre centimètres, pas plus (la partie du gland uniquement). La partenaire active doit moduler la pression, le mouvement et la surface de contact en fonction de l’excitation de son partenaire.

Pour le mouvement de retour, il suffit de faire le geste inverse, toujours en translation et rotation, avec caresses des deux zones érogènes en même temps.

Si le gland est le seul stimulé, le plaisir s’interrompt pour laisser place à une sensation rapidement désagréable. Cette sensation inhibe rapidement l'excitation.

Si seul le frein est stimulé, le plaisir est moins intense (équivalent à une caresse/masturbation habituelle).

La partenaire active doit donc habilement (sous la direction de l’homme) caresser le pénis pour l’approcher le plus possible de l’orgasme et dès que celui-ci est sur le point de venir, relâcher la caresse au niveau du frein et ne stimuler que le gland, ce qui a pour effet immédiat d’inhiber le plaisir et de le remplacer par une sensation à la fois agréable et désagréable.

Astuce !

Plus la caresse se fait autour de la couronne du gland, plus elle est agréable (sans toutefois mener à l’orgasme), plus elle se fait proche du méat urinaire, plus elle est inhibitrice (voire franchement très désagréable). Il convient donc de bien contrôler le contact et l'intensité du mouvement.

Toute l'astuce de cette caresse et sa difficulté consiste donc à mélanger (en même temps) ou simultanément, l'excitation et l'inhibition afin de porter l'homme jusqu'à des niveaux de plaisirs jamais atteints.

Une fois que l’excitation est suffisamment retombée (il ne faut que quelques secondes), la partenaire peut reprendre la stimulation conjointe jusqu’à frôler l’orgasme (mais pas trop), et ainsi de suite…

Chaque inhibition permet de faire monter le seuil de plaisir du cycle suivant.

Au bout d’un certain nombre de cycles plaisir/inhibition, le plaisir de l’homme sera si intense qu’il devrait rapidement se faire remarquer par des gémissements.

L'homme doit guider sa partenaire afin d'éviter de jouir trop vite. Dès qu'il sent qu'il va jouir, il doit prévenir sa partenaire afin qu'elle inhibe le plaisir.

Attention à l'orgasme !

Au moment de l'orgasme, le gland est si sensible que le contact avec la main est très désagréable. La partenaire active devra donc libérer le gland de son étreinte et éviter tout contact. Seul la stimulation de la zone érogène principale demeurera.

Le double tour

Cette technique est nommée ainsi car une main tourne autour du pénis dans un sens tandis que l'autre effectue le même mouvement dans l'autre sens.

avertissement
Le double tour
Informations

Source : hegre-art.com

Préparation

Tout d'abord, il faut préparer la caresse de la façon suivante :

  1. lubrifier le pénis en entier;

  2. avec une main, décalotter le gland au maximum et maintenir la position, une main enserrant le pénis à sa base;

  3. avec la main qui reste, enserrer le bout du pénis (gland + prépuce).

Mouvement

Tourner une main dans un sens et l'autre main dans l'autre sens. Arrivé au bout du mouvement, changer le sens. Les deux mains travaillent toujours en sens opposé.

La couronne

Cette technique consiste à stimuler la couronne du gland.

Il ne s'agit pas d'un mouvement pour donner du plaisir à proprement parler, mais plutôt pour profiter un moment de repos. En effet, la couronne du gland, surtout le dos, n'est sensible que lorsque le prépuce est stimulé en même temps. Sans le prépuce, la stimulation, si elle est appuyée, peut être désagréable. Attention donc à ne pas en abuser.

avertissement
La couronne
Informations

Source : hegre-art.com

avertissement
La couronne à trois doigts
Informations

Source : Die intime Berührung

Préparation

Tout d'abord, il faut préparer la caresse de la façon suivante :

  1. lubrifier le gland;

  2. avec une main, décalotter le gland au maximum et maintenir la position tout au long de la caresse, la peau de surface ne doit pas pouvoir bouger (et tout le contrôle reste alors dans l’autre main);

  3. avec la main qui reste, enserrer partiellement le dos de la couronne avec le tranchant de la main et/ou le petit doigt.

    Vous pouvez aussi effectuer le mouvement en plaçant la main libre au-dessus du gland et en enserrant la couronne avec le bout des doigts.

Mouvement

La main à la base du pénis reste fixe et se contente de stabiliser le mouvement. La main autour de la couronne tourne et caresse. Elle frôle sans appuyer.

Le feu de camp

Cette technique consiste à masser le pénis avec les deux mains, comme si l'on cherchait à allumer un feu de camp avec un bout de bois.

avertissement
Le feu de camp
Informations

Source : Die intime Berührung

Mouvement

Placer les deux mains à plat, de part et d'autre du pénis en érection puis le rouler entre les mains par un mouvement de frottement alternatif : une main avance tandis que l'autre recule…

La double avancée

avertissement
La double avancée
Informations

Source : Die intime Berührung

Préparation

Tout d'abord, il faut préparer la caresse de la façon suivante :

  1. lubrifier le gland;

  2. saisir le pénis avec les deux mains, doigts croisés, pouces posés sur le frein.

Mouvement

Les deux mains enserrant le pénis vont et viennent sur le corps de ce dernier tandis que les pouces caressent le frein et le gland.

Le tunnel

Ce mouvement permet de stimuler successivement le gland puis le prépuce et de faire monter rapidement le plaisir.

avertissement
Le tunnel
Informations

Source : Die intime Berührung

Préparation

Tout d'abord, il faut préparer la caresse de la façon suivante :

  1. lubrifier le gland;

  2. avec une main, décalotter le gland au maximum et maintenir la position tout au long de la caresse, la peau de surface ne doit pas pouvoir bouger (et tout le contrôle reste alors dans l’autre main);

Mouvement

Le main libre enserre le gland et glisse le long du pénis jusqu'à sa base. Une fois en bas, elle vient prendre la place de la première. Cette dernière est alors libre pour effectuer le même mouvement.

On peut aussi ajouter un mouvement d'aller-retour supplémentaire à chaque cycle.

Le tunnel inversé

Même mouvement que le tunnel, mais au lieu de partir du gland pour aller à la base, on part de la base pour remonter jusqu'au gland.

L'avantage de ce mouvement est qu'il permet un calottage du gland et de le protéger de toute stimulation afin de lui laisser un temps de repos.

avertissement
Le tunnel inversé
Informations

Source : Die intime Berührung

Le procédé

Ce mouvement permet de stimuler exclusivement le gland.

Le mouvement est le même que celui qui permet de mettre de la craie sur le procédé d'une queue de billard.

avertissement
Le procédé
Informations

Source : Die intime Berührung

Préparation

Tout d'abord, il faut préparer la caresse de la façon suivante :

  1. lubrifier le gland;

  2. avec une main, décalotter le gland au maximum et maintenir la position tout au long de la caresse, la peau de surface ne doit pas pouvoir bouger (et tout le contrôle reste alors dans l’autre main);

Mouvement

Le main libre est posée à plat sur le gland et tourne autour comme pour étaler quelque chose.

Attention au méat, il est très senseble et le contact peut être désagréable et contre-productif.

La normale

Ce mouvement consiste à stimuler le pénis par un va-et-vient normal.

avertissement
La normale
Informations

Source : Die intime Berührung

Mouvement

Une main enserre le pénis et stimule dans un mouvement de va-et-vient.

L'autre main peut servir à caresser ou masser une autre partie du corps.

La cravate de notaire

La cravate de notaire consiste à faire glisser dans un mouvement de va-et-vient le pénis entre les seins.

Elle peut se pratiquer allongé ou debout.

avertissement
La cravate de notaire
Informations

Source : x-art.com